• Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre

     

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour

     

    Dans la lumière d'une matinée de fin novembre, la cité religieuse de Rocamadour


  • Commentaires

    1
    Flûtiste
    Lundi 27 Novembre 2017 à 17:49
    C'est beau.
    Grand merci à ceux qui prient et travaillent en permanence en ces lieux bénis
    2
    Rose
    Lundi 27 Novembre 2017 à 17:55

    Oui cela est magnifique,toutes saisons est une merveille..

    3
    lolo
    Mardi 28 Novembre 2017 à 22:38

    Splendide ses photos du sanctuaire aux couleurs d'automne (dans ce lieu béni) , un grand merci à tous ceux (Cher Recteur, permanents, bénévoles) qui partagent les photos sur ce blog

    4
    Soeur Josette
    Lundi 4 Décembre 2017 à 21:20
    La couleur de miel
    De ces monuments,
    Avant-goût du ciel
    Ou Dieu nous attend!

    Paix et joie à tous et toutes!
      • Hoo
        Mardi 5 Décembre 2017 à 15:42
        Pas mal ce poème.
        Décidément la Sœur Josette c'est une muse
      • Super Tooby
        Dimanche 10 Décembre 2017 à 13:29
        C'est l'égerie de ces lieux.
      • Prof Dordogne
        Mercredi 13 Décembre 2017 à 22:01
        Merci, monsieur ou madame, d'employer ce mot selon son vrai sens.
        Quand je pense qu'à longueur de magazines féminins ( lesquels ne sont finalement que de vastes prospectus publicitaires), il est utilisé pour désigner le mannequin ou la vedette femme (ou homme d'ailleurs- ce qui est un comble) chargé(e) d'incarner la marque d'un parfum ou d'une ligne de vêtements.. Une égérie est une femme inspiratrice et cela seulement.
        Je rappelle que la nymphe Égérie était la conseillère secrète de Numa Pompilius, l'un des premiers rois de Rome, qui venait l'interroger dans un bois sacré sur toutes les questions administratives et religieuses de son règne.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :