• Il ne fait jamais de mal de réfléchir un peu

    Le très anti-chrétien Richard Dawkings s'interroge.
    "J'ai des sentiments partagés sur le déclin du christianisme dans la mesure ou le christianisme pourrait être un rempart contre quelques chose de pire"

    L’image contient peut-être : texte

  • Commentaires

    1
    Tongs
    Mercredi 23 Août 2017 à 19:09
    Français vous êtes des veaux - disait je ne sais plus quel homme politique
    2
    TGV
    Mercredi 23 Août 2017 à 20:33
    Ouvrirons-nous un jour les yeux?
    Non il faudra encore beaucoup de souffrance certainement.
    Car ça nous renvoie à notre responsabilité d'avoir renié notre foi chrétienne et ça on ne veux pas le voir.
      • Futuna
        Mercredi 23 Août 2017 à 21:06
        "Vous chantiez? J'en suis fort aise.
        Et bien dansez maintenant..."
        Dixit La Fontaine
      • Evans
        Mercredi 23 Août 2017 à 21:58
        Et plus fort et plus éloquent encore sur ce que nous vivons, cette autre fable de lui :

        La Lice et sa Compagne

        Une Lice étant sur son terme,
        Et ne sachant ou mettre un fardeau si pressant,
        Fait si bien qu’à la fin sa Compagne consent
        De lui prêter sa hutte, où la Lice s’enferme.
        Au bout de quelque temps sa Compagne revient.
        La Lice lui demande encore une quinzaine ;
        Ses petits ne marchaient, disait-elle, qu’à peine.
        Pour faire court, elle l’obtient.
        Ce second terme échu, l’autre lui redemande
        Sa maison, sa chambre, son lit.
        La Lice cette fois montre les dents, et dit :
        « Je suis prête à sortir avec toute ma bande,
        Si vous pouvez nous mettre hors. »
        Ses enfants étaient déjà forts.
        Ce qu’on donne aux méchants, toujours on le regrette.
        Pour tirer d’eux ce qu’on leur prête,
        Il faut que l’on en vienne aux coups ;
        Il faut plaider, il faut combattre.
        Laissez-leur prendre un pied chez vous,
        Ils en auront bientôt pris quatre.

        COMPRENNE QUI POURRA
      • Tricotin
        Jeudi 24 Août 2017 à 09:39
        Mon Dieu ... je crois avoir compris : c'est atroce....
    3
    Scout toujours
    Jeudi 24 Août 2017 à 13:48
    Quand on est malade, si on veut guérir voire ne pas mourir, la première étape c'est un diagnostic lucide et sincère même s'il ne fait pas plaisir.
    Le jour où on aura nommé le mal en lui-même sans lui ajouter le suffixe -isme on aura déjà gagné.
    La parole me semble plus libérée que jamais c'est déjà ça.
    Attendons la suite dans l'action et la prière
    4
    Illico
    Dimanche 27 Août 2017 à 21:31
    Eh bien il n'a qu'à se convertir au christianisme. D'ailleurs c'est peut-être toute la valeur des temps que nous traversons . Ils nous obligent tous à se situer clairement. Autrement dit pas de tiédeur possible.
    Merci Seigneur de nous avoir fait vivre à cette époque à la fois terrible et passionnante.
      • Cyborg
        Mardi 29 Août 2017 à 19:52
        Le Christ a des mots très dur sur la tiédeur dans l'Apocalypse je crois
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :